Les statistiques

Voici quelques chiffres statistiques sur les policiers français morts en service.

 

AVERTISSEMENT :

 

1)   Les chiffres qui sont mentionnés ci-dessous ne sont pas officiels et sont basés sur des cas dont j'ai eu connaissance par la presse ou par des contributions d'internautes. Ces chiffres sont amenés à évoluer.

 

2)  Une différence peut apparaître entre les chiffres cités dans les textes et ceux mentionnés sur les graphiques, ces  derniers n’ayant pas été remis à jour depuis quelques temps. Seuls les textes tiennent compte des mises à jour.

 

Les victimes :

On peut estimer à 620 environ le nombre de policiers français ayant trouver la mort en service de 1971 à nos jours.

 

Les chiffres :

  • 98 % des victimes sont des hommes.
  • 25 % avaient entre 30 et 34 ans au moment de leur décès. 12 % avaient plus de 45 ans.
  •  61 % étaient mariés, 29 % étaient célibataires et 10 % étaient séparés ou divorcés.
  • 79 % des victimes étaient des gradés et gardiens de la paix, 20 % des officiers de police et 1 % des commissaires.
  • 50 % des victimes étaient affectés en brigade de roulement, 15 % dans des brigades spécialisées (BAC, Brigade canine, Sections d'Intervention, etc), 10 % étaient en Brigade Moto, 8 % faisaient parti du RAID et 8 % étaient CRS.