Site à la mémoire des policiers français morts en service

Ce site à pour objectif de rendre hommage avec dignité aux policiers tombés en service commandé. Ici, pas de récits dramatiques, de revendications démagogiques ou de commentaires haineux. Juste les noms de ceux qui ont donnés leur vie pour leur pays afin de ne pas les oublier. Plus quelques chiffres, des articles et d'autres rubriques pour tenter de comprendre l'incompréhensible...

SITE EN VEILLE

Pour suivre l'actualité des policiers morts en service, dirigez-voous désormais vers le blog de Thomas : http://policehommage.blogspot.fr/

Le site Victimes du devoir mis en veille

Si je m'adresse directement à vous aujourd'hui, c'est parce que j'ai décidé de ne pas poursuivre mes recherches sur les policiers morts en service.

Après 15 ans passés à fouiller les archives, à éplucher les journaux, après avoir déterré des dizaines de dossiers et rendu à la mémoire collective des centaines de victimes du devoir tombées dans l'oubli, je n'ai plus le cœur à continuer. A chaque décès de policiers ce sont les mêmes discours faussement compa-tissants de nos gouvernants, les mêmes promesses sans lendemain adressés à des policiers meurtris et désabusés qui ne savent plus à quel saint se vouer, les mêmes avertissements sans fondement adressés aux criminels triomphants... Tout cela est affligeant, démotivant !

Au commencement en 1998, mon but était de sensibiliser les policiers aux risques professionnels afin de tenter de réduire de manière significative le nombre de victimes du devoir. Le but est partiellement atteint (même si je n'y suis pour rien !) puisqu'on est passé d'une quinzaine de victimes en moyenne dans les années 90 à 5 ou 6 ces dernières années. Mais ce « résultat » ne pourra être constant qu'avec une implication totale de l'administration à long terme, ce qui ne semble pas être pour demain ! Et puis les tergiversations autour du décès de nos deux collègues de la BAC 75N survenu le 21 février 2013 à Paris, les tentatives de récupérations d'anciens collègues fascistes, le « jeu » écœurant des syndicats multipliant la désinformation et les craintes malsaines de l'administration, enfin l'absence du Président de la République à leurs obsèques « pour cause de réunion sur le logement (!) » ont achevées de me donner la nausée ! Sincèrement, je n'ai plus le cœur à continuer. Je préfère me retirer.

Après la publication de mon livre « Victime du devoir : les policiers français morts en service » qui m'avait demandé tant de travail et qui a trouvé si peu d'écho dans la sphère policière, malgré des propositions simples à mettre en œuvre pour favoriser la prise en charge des familles de victimes et de « ceux qui restent », je suis las. Malgré des tentatives de contacts à maintes reprises avec l'orphelinat mutualiste, les syndicats ou les mutuelles, personne ne veut voir quelqu'un marcher sur ses plates-bandes. Je n'ai pourtant jamais voulu faire de l'ombre à qui que ce soit. Juste rendre hommage à ceux qui le mérite et tenter d'avertir des dangers ceux qui continuent de servir. Peine perdue ! Depuis quelques semaines déjà, je n'avais plus vraiment le goût à me plonger dans les dossiers en cours afin de poursuivre ce travail qui me passionnait jadis. Je préfère désormais me consacrer pleinement à l'écriture romanesque et aux vivants. J'aurai peut-être aussi peu de succès dans ma nouvelle entreprises mais le domaine d'écriture est moins contraignant et plus distrayant (moins frustrant aussi, peut-être... !?).

Depuis quelques mois, « Sergent de Ville » a repris le flambeau en proposant un blog qui a rapidement atteint un niveau très satisfaisant et que je vous recommande vivement :
http://policehommage.blogspot.fr .Il a prouvé qu'il avait la motivation et la détermination nécessaire à ce travail, au combien enrichissant, mais à la longue, usant. La page victime du devoir sera donc mise en veille à partir du 1er mars 2013. Elle conservera sur sa page d'accueil quelques informations essentielles sur les policiers morts en service (comme le nombre de policiers victimes qui sera malgré tout tenu à jour et quelques statistiques emblématiques) et invitera les visiteurs à poursuivre vers le site Hommage aux victimes du devoir...

Je remercie toutes les personnes qui m'ont soutenues par leurs témoignages de reconnaissance. Avec évidemment une pensée particulière pour toutes celles et tous ceux qui m'ont accompagnés de là haut pendant toutes ces années...


QUI MEURT POUR SON PAYS VIT ETERNELLEMENT

Le webmaster

VICTIMES DU DEVOIR, le livre en vente sur internet

VICTIMES DU DEVOIR : LE LIVRE  

Le voilà enfin : le livre VICTIMES DU DEVOIR - Les policiers français morts en service est disponible au prix de 22 €.

336 pages consacrées aux policiers français tombés dans l'exercice de leur fonction depuis 1804. Avec une brève histoire de la police, des photos, des graphiques pour illustrer les risques professionnels dans la police et une liste de gendarmes français morts en service.

Voir une présentation du livre.

Pour acheter le livre : Les Editions du Prévôt.

N'oubliez pas de signer le Livre d'Or

Le nombre de policiers français victimes du devoir depuis 10 ans
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
09 02 02 06 05 07 06 04 07 02

Voir la liste des victimes

Site en ligne depuis le 1er octobre 2000

Dernière mise à jour : le 01/03/2013